Les avantages et les limites d’une pompe à chaleur air-air

Si un ménage est à la recherche d’une solution performante pour le chauffage et la climatisation, la pompe à chaleur air-air pourrait être la première option qui lui sera proposée. Possédant toutes les caractéristiques attendues d’un dispositif écologique, ce matériel offre de multiples avantages aux usagers. Si ses principaux atouts résultent du fait qu’elle puise des calories de l’air extérieur, la PAC air-air présente tout de même quelques limites dans son utilisation. Faisons une approche des facettes positive et négative de ce type de thermopompe à système aérothermique.

La PAC air-air et la simplicité de son fonctionnement

Le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur air-air se résume par le prélèvement de calories depuis l’air extérieur, et la transformation de celles-ci en chaleur diffusée dans un espace intérieur. Ce type de dispositif possède des composants dont l’agencement est le plus simple en comparaison avec celui des pompes à chaleur air-eau, hydrothermique et géothermique. La modification des calories en chaleur s’effectue en seulement un cycle de quatre phases. Ce sont :

  • La récupération des calories depuis l’air extérieur suivie de la modification de celles-ci en gaz à température inférieure au niveau de l’évaporateur ;
  • La compression du fluide frigorigène et passage sous haute pression ;
  • La condensation dudit fluide et repassage du gaz à l’état liquide ;
  • La préparation du liquide pour une prochaine reprise du cycle de transformation.

Les avantages d’une pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air représente une alternative très plébiscitée à une chaudière traditionnelle. La technologie apportée à chacun des modèles proposés par les constructeurs permet aux usagers d’optimiser le confort de leur habitation. Ce type de PAC est en effet commercialisé sous différentes déclinaisons, dont des modèles réversibles (chauffage-climatiseur), pour piscine, ou pour véranda.

Une pompe chaleur air-air résidentielle est conçue pour avoir la capacité de fonctionner de manière constante pendant toute l’année. L’unité extérieure est prévue pour résister à toutes les conditions météorologiques (pluie, neige, tempête, chaleur).

Le tarif d’achat d’une pompe à chaleur est le plus abordable si on le compare avec les autres types de thermopompe. Le coût d’installation permet aux acheteurs d’accéder aux services fournis par des professionnels agréés. Une entreprise spécialisée dans l’installation propose en général la mise en place de ce matériel à environ 50 € par mètre carré chauffé.

L’utilisation d’une PAC air-air implique une importante réduction de la consommation d’énergie. Le COP moyen pour ce dispositif est de 3, soit 3 kWh d’énergie calorifique pour 1 kWh d’électricité.

Les limites rencontrées dans l’utilisation d’une PAC air-air

Le fait que la pompe à chaleur air-air soit exclue des conditions d’obtention de crédit d’impôt constitue un léger point faible du matériel. Son système fonctionne seulement à une température seuil de 15°C, pour 40°C au maximum. Bien qu’elle offre un rendement excellent par temps chaud, celui-ci tend à baisser lorsqu’il fait très froid. Pour remédier à cela, les utilisateurs doivent penser au recours à un chauffage d’appoint. Aussi, le dimensionnement d’une PAC air-air doit-il être effectué avec une grande précision pour s’assurer d’un fonctionnement optimal en hiver.

Engager une entreprise de rénovation intérieure Lille pour changer son sol

Le sol contribue grandement à la décoration d’une pièce. Même si vous avez un plafond et des murs bien décorés, ce n’est rien si votre sol est d’une mauvaise qualité. Votre sol est vieux et vous voulez le changer ? Vous voulez donner une seconde jeunesse à une pièce en remplaçant le revêtement de sol ? Pensez à engager une entreprise de rénovation intérieure Lille pour plus de sécurité. Ce type d’entreprise est capable de réaliser vos travaux selon les normes en vigueur tout en tenant compte de vos envies.

Parmi les entreprises de rénovation les plus réputées de Lille, nous avons été très satisfaits des services de R&R Habitat. Retrouvez une description complète sur cette entreprise sur:  https://about.me/FlorianRoubaud

Pourquoi contacter un professionnel ?

Les raisons de contacter une entrepreneur en rénovation pour le changement de son revêtement de sol sont multiples. On peut citer entre autres le savoir-faire technique dont dispose la société. En effet, une entreprise engage de vrais professionnels capables de réaliser des travaux conformes aux désirs des clients et aux normes. Un professionnel est à même de satisfaire les attentes des particuliers qui désirent un intérieur original et moderne. Une entreprise est d’ailleurs bien équipée pour réaliser tous les travaux qu’on pourrait lui confier. En outre, en engageant une entreprise pour la rénovation de son intérieur, notamment la pose d’un nouveau revêtement de sol, on est certain de recevoir des conseils judicieux non seulement sur le choix des matériaux mais aussi sur leur entretien. Une entreprise de rénovation intérieure Lille peut par ailleurs s’occuper du changement de n’importe quel type de sol. Si vous voulez changer votre parquet en bois en carrelage, ou votre carrelage en moquette, vous pouvez compter sur ses services pour la pose. Pour trouver la bonne entreprise, il est toutefois important de comparer plusieurs offres. La meilleure façon de faire une bonne comparaison est de demander un devis auprès de différentes entreprises.

Quel revêtement de sol choisir ?  

Il existe plusieurs types de revêtements de sol. Le choix doit se faire en fonction de la pièce destination, le style souhaité pour la pièce, la résistance du matériau et aussi du budget. Une entreprise de rénovation intérieure Lille peut vous donner tous les détails nécessaires pour bien choisir votre matériau. De toutes les manières, avant d’engager ses services, il est important d’avoir quelques notions sur la matière.  A titre d’exemple, pour le sous sol, on doit choisir un matériau résistant à l’usure comme le béton coulé ou le béton composite, le lino, le PVC  ou encore le jonc de mer. Pour la salle de bain, il faut privilégier un matériau non sensible à l’humidité comme le parquet massif, le granit, l’ardoise, le carrelage en grès cérame, la mosaïque. Pour la salle à manger, on peut porter notre dévolu sur un parquet massif, le parquet stratifié, parquet flottant, le grès cérame…Si vous voulez recouvrir l’escalier, vous pouvez également engager un maçon qualifié pour orienter votre choix vers le parquet massif, stratifié, l’ardoise, la terre cuite, la pierre reconstituée, le lino, le coco, le sisal…Si vous souhaitez changer le revêtement de sol de la cuisine, optez par contre un matériau résistant aux tâches, à la chaleur et à l’humidité tel que le parquet stratifié, granit, ardoise, terre cuite traitée, grès cérame, carreaux de ciment…

Le coût des travaux de zinguerie

Les travaux de zinguerie Lille concernent tous les travaux permettant aux eaux pluviales de s’écouler facilement. Dits de finition, ces travaux de toiture permettent de protéger la couverture et l’aider à préserver son imperméabilité. La toiture  protège l’intérieur du bâtiment des intempéries, seulement si les travaux de zinguerie ont été bien réalisés. Cela revient à dire que pour s’assurer du bon état de la toiture, il faut faire appel à un expert en zinguerie.

Quelle entreprise pour s’occuper des travaux de zinguerie ?

Il convient tout d’abord de souligner qu’un zingueur est comme son nom l’indique, un expert en travail du zinc. Il travaille aussi les matières métalliques. Mais ce n’est pas tout, cet artisan peut également s’occuper de tous les travaux de toiture en général. Même si c’est tentant et d’ailleurs plus économique de tout faire soi-même, les travaux de zinguerie doivent être absolument confiés à quelqu’un qui s’y connait. Un artisan zingueur à Lille possède le matériel nécessaire pour réaliser ce genre de travail. Il est rodé à mener à bien les travaux d’évacuation d’eau. Pour des travaux de zinguerie bien faits, on peut alors faire appel à un zingueur qui se charge uniquement des travaux de finition de la toiture et aussi de la réparation de la zinguerie, ou alors engager des couvreurs Lille qui s’occupe à la fois de la pose de la couverture et la mise en œuvre des éléments de zinguerie.

L’honoraire d’un zingueur

Si vous voulez faire appel à un zingueur Lille, le taux horaire doit figurer parmi les critères que vous devrez prendre en compte. Pour une intervention rapide, le tarif peut varier entre 40 à 80€ de l’heure. Ce taux ne comprend pas les prix des matériaux. Pour une intervention qui peut prendre quelques jours, les zingueurs appliquent généralement un tarif forfaitaire. Le prix n’est pourtant pas unique, même si les travaux à réaliser sont identiques. Pour avoir une idée des tarifs appliqués par les prestataires, il est primordial de demander un devis, non à un seul prestataire mais à plusieurs.

Les facteurs qui influencent le coût ?

Le coût des travaux de zinguerie peut être influencé par multiples facteurs. Bien évidemment, il dépend du type de mission à exécuter. S’agit-il d’une installation, réparation, d’un entretien ou un simple nettoyage ? Le tarif peut également varier en fonction de la région où est situé le chantier. Même s’ils se trouvent dans une même région, les prestataires en zinguerie Lille peuvent aussi appliquer des tarifs variés sur une même prestation. Les matériaux utilisés (cuivre, zinc, acier…) peuvent également avoir un impact sur le coût.

Le prix des éléments de zinguerie  

Le montant mentionné dans le devis comprend le coût des matériaux de zinguerie. Notons qu’une gouttière en zinc s’acquiert entre 10 à 15 euros le mètre linéaire. Il faut compter environ 15 à 20€ le mètre linéaire d’une gouttière en acier. Si vous envisagez d’installer une gouttière en cuivre, vous devez prévoir environ 25€ pour le mètre carré linéaire. A noter qu’une entreprise de zinguerie Lille peut fournir à la fois les travaux et le matériel.

Les moyens utilisés pour une maison BBC

La consommation énergétique doit être inférieure à 50kWhEP/m2/an pour qu’une maison puisse être certifiée de maison BBC. Cette consommation en kWh d’énergie primaire (kWhEP) est environ 4 fois moins que les exigences actuelles de la Règlementation Thermique 2005. C’est à la suite d’une étude thermique qu’une maison peut être validée de « Bâtiment a Basse Consommation ». La construction maison ossature bois utilise en général 3 moyens pour atteindre un tel niveau de performance énergétique : énergies renouvelables, perméabilité à l’air et isolation renforcée.

maison ossature bois

Selon les exigences de la RT 2012, une maison basse consommation doit utiliser d’énergies renouvelables pour atteindre une faible consommation d’énergie et une faible émission de dioxyde de carbone. La RT 2012 préconise par l’exemple l’utilisation de la pompe à chaleur aérothermique, 1kWh consommé restitue 4kWh de chauffage, outre la ressource inépuisable de l’énergie solaire. On note aussi l’utilisation d’un ballon d’eau chaude thermodynamique connecté à la PAC qui permet de faire une économie de plus de 50% sur la facture de production d’eau chaude sanitaire.

La perméabilité à l’air doit être optimisée pour assurer un bon niveau d’étanchéité à l’air dans une maison BBC. Plus la maison atteint un niveau très bas en consommation de chauffage et d’eau chaude sanitaire, plus la maîtrise des fuites à l’air est importante. Une maison ossature bois passive dans le nord peut gagner jusqu’à 30% de consommation de chauffage avec un contrôle optimale de la perméabilité à l’air. Cela implique la maîtrise des flux d’air qui circulent à travers des bouches de ventilation et entrées d’air, ainsi que la limitation des flux incontrôlés qui sont les sources de gaspillage d’énergie. L’étanchéité à l’air d’une maison est validée à partir du test de perméabilité « Blower Door » effectué en fin de chantier.

maison bois passive

Une maison basse consommation nécessite une isolation renforcée au niveau du plafond (450 mm), du plancher (120 mm) et du doublage (120 mm). Un important renforcement de l’isolation et une forte étanchéité à l’air permettent à une maison BBC d’assurer une température intérieure optimale par tous les temps et un confort remarquable pour un minimum de dépenses énergétiques.

Les différentes étapes de l’installation d’un plancher chauffant

La pose d’un plancher chauffant passe par quelques étapes importantes. On va expliquer pas à pas les démarches à suivre pour mener à bien l’installation de ce système de chauffage au sol, ensuite on va retrouver les avantages de cette installation dans une habitation.

Nettoyer la surface qui va accueillir le plancher

L’installation d’un plancher chauffant doit être nécessairement précédée d’un nettoyage. En effet, la surface qui va accueillir le plancher doit être complètement propre. Il est par exemple nécessaire de le laver à l’eau ensuite le sécher. Cette opération est indispensable pour prolonger la durée de vie de l’installation et lui assurer une meilleure efficacité. Il faut également préparer le sol qui doit être parfaitement plat.

Préparer l’isolation du plancher chauffant

Le plancher chauffant ne s’installe pas directement sur le sol. Pour optimiser la puissance de chauffage, il faudra ajouter une couche protectrice entre le sol et le plancher chauffant. On parle ici de panneaux isolants. Ces derniers vont non seulement isoler l’installation du sol mais la protégera aussi des éventuelles moisissures et humidité du sol. En installant des panneaux isolants, la chaleur dégagée par le plancher chauffant va monter et non prendre la direction inverse.

https://docs.google.com/document/d/1eHnOG-8yqLdynaCwNzoAEw_ImFjxoQSyBP4ORb0QvnA/edit?usp=sharing

Installer les panneaux isolants

Les panneaux isolants choisis doivent être capables d’assumer leur double rôle, celui de protéger l’installation et d’assurer l’étanchéité de l’installation. Ainsi, ils doivent couvrir l’intégralité de la pièce. En ce qui concerne la pose, il est parfois nécessaire d’utiliser un fixateur professionnel et isolant. Un scotch peut alors faire l’affaire à condition que celui-ci soit bien étanche et suffisamment robuste pour garder les panneaux bien en place.

Déposer le plancher chauffant

Plancher chauffantUne fois les panneaux isolants en place, il est maintenant possible de procéder à l’installation du plancher chauffant. Il faudra dérouler les résistances électriques de façon à couvrir la totalité de la pièce. Pour le cas d’un film chauffant, il faut s’assurer que la pièce soit totalement couverte. Notons qu’entre chaque film, il doit y avoir une distance d’au moins 1cm. Si l’on compte utiliser des résistances, il faudra également veiller à ce que les films ne soient pas en contact.

Effectuer des tests pour vérifier l’efficacité

Après la pose du plancher chauffant, il faudra maintenant vérifier si tout fonctionne correctement. Des tests sont donc à prévoir pour évaluer l’efficacité du système. Si l’on installe un film chauffant, l’utilisation d’un appareil de détection de la résistance est à prendre en compte. Si toutes les instructions de pose données par le fabricant ont été bien suivies, l’appareil montrera un voyant vert. Le processus de vérification se complètera par un calcul de la consommation, qui déterminera la consommation globale de l’installation en fonction de la durée d’utilisation et de l’étendue de la surface couverte.

Retrouvez Euroradiant sur Gravatar: https://fr.gravatar.com/euroradiant

Protéger les conducteurs électriques

La protection des conducteurs électriques est très importante. Il faudra utiliser pour cela un scotch isolant spécial anti humidité et couvrir les conducteurs électriques de façon à les rendre totalement étanches. Quand tout est bien en place, il ne reste plus qu’à déposer un revêtement de sol.